Découvrez la série d’art entomophage

L’art entomophage est connu de certains artistes contemporains depuis les années 1980 lorsqu’un groupe d’entomologistes et d’artistes se sont rencontrés. Découvrez la série d’art entomophage.

Car en France, l’art entomophage est récent mais les œuvres existent. Ce projet a été initié par le photographe Jean-Yves Prince et le naturaliste Jean-Luc Moudenc en collaboration avec le musée de Villefranche-de-Panat où une exposition a été réalisée sur le thème des papillons.

phylloxera
phylloxera

1. La série d’art entomophage

Les œuvres réalisées par le photographe Jean-Yves Prince sont des portraits de papillons. Elles sont réalisées à partir du mouvement des ailes et des mouvements du corps du papillon.

Pour les besoins de l’exposition, les ailes sont découpées au scalpel et laissent apparaître une partie de la chitine, le squelette interne des ailes.

Toutefois, dans cette exposition les œuvres présentent différents niveaux d’esthétiques.

Parfois certaines laissant apparaître l’insecte tandis que d’autres le dissimulent totalement.

Pour Jean-Yves Prince, la mise en œuvre de ses photos est une façon de réfléchir sur le rapport entre l’homme et la nature.

Voici les différents lieus où ont été réalisé les photographies de l’exposition:

  • dans la galerie d’entomologie du Musée national des insectes à Paris
  • au Musée royal de l’Afrique centrale à Tervuren
  • dans le Musée d’histoire naturelle de Genève
  • au Musée de Villefranche-de-Panat
  • à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris
  • au Muséum national d’histoire naturelle à Paris.

2. Le projet de la série d’art entomophage

Le projet s’inscrit dans le cadre du partenariat établi entre la Ville d’Auxerre et le Muséum national d’histoire naturelle de Paris.

Ainsi, il est également lié à l’exposition « Le Papillon », organisée au Musée d’histoire naturelle de Genève en 2010.

La mise en œuvre de la série d’art entomophage a nécessité une collaboration étroite entre des photographes, des graphistes et des spécialistes en entomologie. Toutefois, c’est à Paris, aux Pays-Bas et en Suisse que Jean-Yves Prince a réalisé la majeur partie de son travail.

Pour cela, les techniciens du Musée national d’histoire naturelle de Paris ont adapté les pièces d’exposition et ont mis à disposition les locaux de réalisation.

D’autre part, une exposition de la série réalisée à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris a été réalisée dans le cadre d’un partenariat avec le Muséum national d’histoire naturelle de Paris, la Cité des sciences et de l’industrie et la Ville de Paris.

Aussi, les photographies de la série « Insectes-homme » illustrent les différents états du phylloxera dans l’exposition « Le Papillon » du MNHN Genève. Les phylloxéras sont des insectes qui attaquent les vignes.

3. Les insectes utilisés

Toutefois, les insectes utilisés sur les photographies de la série « Insectes-homme » ont été capturés et détenus dans des conditions idoines.

Les insectes ont tous été remis en liberté après leur utilisation.

Aussi, les photographies de la série « Insectes-homme » illustrent les différents états du phylloxera dans l’exposition « Le Papillon » du MNHN Genève. Les phylloxéras sont des insectes qui attaquent les vignes.

Découvrez la série d’art entomophage et d’autres articles passionnants sur les insectes en parcourant notre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.