Informations insolites sur les fourmis

Les fourmis constituent une espèce que l’on fréquente assez mais dont certaines informations restent inconnues voire insolites.

Ce sont les insectes qu’on rencontre le plus souvent dans le monde humain après les mouches. Il est vrai que nous les côtoyons assez, mais nous ne savons pas tout sur elles.

Elles sont connues par le monde et ont déjà inspiré des écrivains et plusieurs auteurs. Elles se révèlent être une espèce assez fréquentée, mais encore assez mystérieuse pour plusieurs d’entre nous.

Ce sont des insectes fabuleux et fascinants. Vous n’y croyez pas ? Voici donc quelques informations insolites sur les fourmis qu’il vous faut absolument connaitre.

La force surhumaine que possède les fourmis

Vous ne vous trompez pas, les fourmis sont incroyablement fortes. Elles arrivent à soulever 10 à 50 fois leur propre poids corporel. La charge que peut transporter une fourmi varie généralement en fonction des espèces. Par exemple, la fourmi tisserande peut soulever jusqu’à 100 fois son poids.

une fourmis qui porte 10 fois son poids
les fourmis peuvent porter plusieurs fois leur poids

En réalité, cette force incroyable dont elles font preuve est due à leur petite taille. Plusieurs résultats d’études de L’Université de L’État d’Arizona amènent z la conclusion que grâce à leur petite taille, les muscles des fourmis occupent assez de place. Ils occupent proportionnellement plus de place dans leur corps que dans celui des autres amicaux, ce qui leur confère une puissance hors norme.

L’inexistence des poumons chez les fourmis

Force est de constater que la petite taille des fourmis ne leur laisse pas assez de place pour supporter un système respiratoire développé. En lieu et place des poumons, elles ont développé un moyen propre à elles pour respirer et transporter l’oxygène dans leur corps. Elles respirent par les siphonnes qui sont connectées a un réseau de tubes transmettant l’oxygène dans toutes les cellules. L’oxygène circule alors dans le corps de la fourmi grâce à ses mouvements.

description de l'anatomie d'une fourmi
l’anatomie d’une fourmi

L’absence des oreilles chez les fourmis

Les fourmis, contrairement a d’autres espèces ne possèdent pas d’oreilles. Cela ne signifie pas qu’elles sont sourdes, elles entendent. En effet. Elles se servent des vibrations du sol afin d’entendre grâce à l’organe subgénual. Ce dernier se situe sous leur genou.  Ils se servent de ces vibrations afin de s’orienter dans la recherche de nourriture, mais aussi comme signale d’alarme.

La possession de double estomac chez les fourmis

À vrai dire, elles n’ont pas qu’un déficit d’orange, mais elles en ont un surplus. En ce qui concerne leur estomac, les fourmis en possèdent deux.

Cela n’est pas dû à de la gourmandise, mais plutôt à leur nombre de ventres. En effet, l’un de leur ventre est destiné à la consommation propre et l’autre au stockage des aliments.

On appelle ce procédé, la trophallaxie et il permet une meilleure efficacité du travail au sein de la colonie. Le principal motif est que les fourmis étant aller chercher la nourriture, peuvent nourrir celles restée dans le nid pour prendre soin de la reine et du nid.

La résistance des fourmis a l’eau : elles savent nager

En fonction du type de fourmis, il arrive que l’on rencontre certaines fourmis qui arrivent à se défendre efficacement dans l’eau.

Certes, elles ont encore beaucoup à apprendre de la nage papillon, mais elles arrivent à survivre pendant longtemps dans l’eau. Tout ceci, grâce à leur propre manière de marcher et se déplacer sur l’eau.

De ce fait, elles arrivent à flotter en surface sans se noyer pendant un bon moment. Pour faire courte les fourmis sont d’exceptionnelles survivantes. Non seulement elles arrivent à retenir assez longtemps leur souffle sous l’eau, mais elles sont capables de construire des embarcations sauvetage afin de mieux survivre lors des inondations.

des fourmis formant un radeau pour traverser un cours d'eau
fourmis formant un radeau

Une certaine catégorie de fourmis est asexuée

À défaut de se reproduire de façon traditionnelle, on observe chez certaines fourmis amazoniennes une reproduction par clonage. En effet, les reines se copient entre elles afin de donner naissance à des filles génétiquement semblables. Ceci donne donc droit à une colonie sans aucun insecte mâle.

La capacité éleveur des fourmis

Cela pourrait vous sembler impossible, c’est tout à fait normal. Mais ça reste quand même vrai. Outre les humains, les fourmis sont les seules créatures domestiquant les autres animaux.

Tout comme l’homme garde et élève les vaches, les moutons, les cochons, les bœufs et les poissons afin de s’en nourrir, les fourmis arrivent à le faire avec d’autres insectes. Cela est observé surtout du côté des pucerons.

En effet, les fourmis se chargent d’assurer la sécurité des pucerons contre leurs ennemis naturels, puis elles leur fournissent des abris dans leurs nids lors des fortes pluies. Et en échange, elles s’assurent un approvisionnement constant en miellat.

D’autres faits à savoir

Les fourmis ont aussi une propriété esclavagiste. En effet, elles entrent dans d’autres colonies et attrapent les habitantes dans un but de parasitage.

Pour finir, il est important de savoir que l’apparition des fourmis remonte à l’époque des dinosaures.

La rédaction vous remercie d’avoir parcouru cet article en espérant que les informations insolites sur les fourmis lues vous ont plu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.